Costa Rica

Savourer un voyage sur mesure au Costa Rica en pleine nature

AMERIQUE

Certes, le Costa Rica est une destination inédite pour ses lieux et sites historiques. Pourtant, rien n’est comparable à ses immenses étendues sauvages où le dépaysement optimal se conjugue au pluriel lors d’un déplacement.

En effet, cette fabuleuse nation regorge d’endroits hors du commun où la faune et la flore s’épanouissent en toute quiétude. Ces localités constituent un incontournable pour une communion avérée avec Dame nature dans cette partie de la planète. Deux réserves protégées résument parfaitement cette facette somptueuse du Costa Rica qui n’attend que ses hôtes pour s’émerveiller.

La fraîcheur d’un séjour au cœur du parc national du volcan Arenal

Rehaussant le pays au nord de la cordillère de Tilarán, le Volcán Arenal est un havre de splendeur immanquable. Le parc national Volcán Arenal est l’un des lieux propices aux randonnées et aux découvertes. L’accès à la réserve se fait à partir de la petite cité de La Fortuna, un lieu charmant à considérer. Le parc vient du nom de son volcan situé dans son cœur ; culminant à 1 633 m d’altitude.

En phase de repos depuis l’année 2010, le parc national Volcán Arenal et ses hauteurs sont accessibles au public. Sur place, les curieux prendront du plaisir à distinguer plusieurs spécimens intéressants. Parmi eux se démarquent les palmiers, les orchidées et quelques espèces endémiques comme le pitcaimiafunkiae.

Faire connaissance avec les habitants du parc national Volcán Arenal

Parc national Volcán Arenal

Tout au long de la traversée du parc, il n’est pas rare de croiser le chemin de quelques animaux. D’ailleurs, cette rencontre peut parfaitement ajouter un peu de sensations au voyage sur mesure au Costa Rica. En empruntant les sentiers qui mènent vers les coins peu fréquentés, la chance de voir certaines espèces est élevée.

La faune et la flore riches du Costa Rica

D’ailleurs, le parc national Volcán Arenal compte plusieurs familles de tapir, de coati, de paresseux et de cerfs. Sur les arbres et les broussailles, les reptiles tels que le terciopelo,la lora et le boa ne sont jamais loin. Le meilleur moyen de les observer c’est de s’offrir le service d’un guide à La Fortuna ou dans le parc. Par ailleurs, Volcán Arenal est un vrai paradis pour les ornithologues amateurs avec ses espèces de volatiles considérables. Ils y trouveront, entre autres, des perroquets, des Tinamous, des Touits Costaricensis et également des Quetzals.

Compléter le périple par un détour au parc national Manuel Antonio

Playa Manuel Antonio ; Parc national Manuel Antonio

Après le parc du Volcán Arenal, une petite halte dans les côtes costariciennes du pacifique est de rigueur. Ce déplacement permettra aux bourlingueurs d’apprécier pleinement le plaisir d’un voyage sur mesure au Costa Rica dans la nature. Pour cela, les aventuriers quitteront le nord du pays pour atteindre la partie sud de la capitale. Dans la province de Puntarenas, le parc national Manuel Antonio est l’itinéraire à privilégier pour sa beauté exceptionnelle. Pour une réserve qui n’a que 16 km2 de surface, Manuel Antonio est tout sauf l’image d’un parc ordinaire.

D’ailleurs, parcourir la localité est un vrai jeu d’enfant grâce aux sentiers balisés établis sur place. La faune et la flore y sont en abondance qu’il est impossible de ne pas apprécier leur splendeur durant la visite.

Vous aimez alors partagez